La Sem franco-allemande post-Fessenheim est créée

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
La société anonyme d’économie mixte locale pour la reconversion du territoire autour de Fessenheim (68) a été constituée le 14 avril, sous le nom de Novarhena. De droit français, son capital initial d’un million d’euros se répartit entre onze actionnaires français et allemands : les collectivités locales région Grand Est, Collectivité européenne d’Alsace (qui la préside), communauté d’agglomération de Mulhouse M2A et, côté allemand, Ville de Fribourg-en-Brisgau et Landkreis (arrondissement) de Brisgau, la Caisse des Dépôts, trois banques tricolores et les chambres de commerce et d’industrie des deux rives du Rhin. Selon son objet, elle est chargée de mettre en œuvre le projet de territoire signé il y a deux ans avec l’Etat en prévision du débranchement de la centrale nucléaire intervenu l’an dernier. Elle a notamment vocation à aménager la Zac EcoRhéna, dans le port de Colmar-Neuf-Brisach (phto principale). Ce pilier de la reconversion (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web