Une société de coordination pour l'habitat sud-lorrain

Logement social
Outils
TAILLE DU TEXTE
Contraints au regroupement par la loi Elan, quatre bailleurs du sud de la Lorraine, l’OMh du Grand Nancy, Toul Habitat, Le Toit Vosgien et l’OPH de Lunéville à Baccarat, ont choisi la forme coopérative pour franchir et dépasser le seuil légal des 12 000 logements. Dénommée Lorraine Habitat, la société de coordination regroupe 15 000 logements et en comptera bientôt 20 000 grâce à l’adhésion imminente d’Epinal Habitat. "Tous rattachés à un organisme communal ou intercommunal, nous tenions à conserver notre identité territoriale" explique Alde Harmand (photo ci-contre), maire de Toul, qui occupe la première présidence tournante de la société. Egalement président de Toul Habitat, l’élu déplore la perte de recette de cet organisme de 2 500 logements qui accuse désormais 900 000 euros de pertes. Lorraine Habitat n’envisage pas la mutualisation des ressources financières, mais se propose d’élargir les perspectives professionnelles de ses (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web